Prochainement

Marc-Antoine Charpentier
Pastorale sur la naissance de Notre Seigneur Jésus Christ

Samedi 19 novembre à 20h, Eglise du Temple Neuf, Strasbourg
Dimanche 20 novembre à 17h, Foyer G. Meyer, Dambach-la-Ville (67)
dans le cadre de la saison 2022-2023 de l’AMIA

Samedi 17 décembre à 20h, Le Parc, Ribeauvillé (68)
Dimanche 18 décembre à 17h, Église protestante de Beblenheim (68)
dans le cadre des Rencontres de Musique Ancienne de Ribeauvillé

Image d’une précédente production (2005) mise en scène de
Benjamin Lazar et enregistrée sur DVD (Eugénie Warnier dans l’Ange).

Interprètes

Chanteurs

Blandine Coulon, Ana Escudero & Ira Olshevskaia, sopranos
Nile Senatore, haute-contre – Paul Belmonte, taille – Rémi Muller, basse

Orchestre
Tatiana Bechlitch-Szönyi & Juliette Shenton, violons
Kévin Bourdat, viole de gambe – Alice Letort, théorbe – Giulio Geti, clavecin & orgue
Clément Gester & Eleonora Bišćević/Maruša Brezavšček, flûtes à bec
Clément Charlon, percussions

Direction musicale et d’ensemble : Martin Gester

Une histoire de la Nativité, une célébration de l’ingénuité et de la grâce

Le fait que cette Pastorale soit une oeuvre si rare, et que Charpentier ait composé de manière si diverse et si délicieuse, donnent l’envie d’y revenir encore et encore. Génération Baroque a la fraîcheur rêvée, et Noël en est la plus belle occasion.

La version donnée par Génération Baroque, atelier lyrique du Parlement de Musique, est l’intégrale des versions de ce qui est, en fait, une Histoire de la Nativité dans un environnement pastoral.
Hormis la première partie, qui raconte l’attente du Sauveur, puis l’annonce de la naissance de Jésus et la joie des anges, trois deuxièmes parties différentes se succèdent et se complètent : parabole de la brebis perdue et retrouvée – adoration des bergers à la crèche – retour des bergers et chant de reconnaissance.

(durée du spectacle – légèrement mis en espace : 1h 15)