Prochainement

François Couperin : Le Portrait de l’Amour ou la musique et la danse !

Dernier épisode du confinement en cours : le Parlement de Musique revient à un de ses compositeurs devenu un ami intime : François Couperin.

EEB3A2DC-A69A-4C7F-A033-E557D1CD28AF_1_201_a

Cette fois c’est pour en révéler un aspect inhabituel, bien qu’omniprésent dans son oeuvre : la danse, en compagnie du chorégraphe Pierre-François Dollé (cf ci-dessous).

Plus que jamais, les « Sonates » (La Superbe) et Suites de danses (La Française des Nations), et même les Folies Françaises pour clavecin, prennent un relief, un esprit et une séduction insoupçonnés. 
La vidéo d’une moitié du spectacle (32 min), réalisée par Simon Hanot, est accessible à la demande. En voici un aperçu : https://youtu.be/tkJnjnr5a04 


Fête de l’été, fête de la musique… et de la danse ! 

Haendel : Ode à Sainte Cécile – Charpentier : Te Deum

Ce programme, prévu pour la fête de Sainte Cécile le dimanche 22 novembre 2020, sera créé à l’occasion du solstice d’été
  • le samedi 26 juin 2021 à 20h30 au Temple Neuf à Strasbourg (Saison AMIA),

  • le dimanche 27 juin à 17h à Ribeauvillé, église Saint Grégoire

par Le Parlement de Musique & Génération Baroque, le Conservatoire de Strasbourg et Pierre-François Dollé, chorégraphe et danseur.

D3223702-E6A8-4A15-870A-B8CAADC6D6B3


Grand Est’ival,

festival des ensembles musicaux du Grand Est.

Comme l’an dernier, à la sortie de la première vague de la pandémie, le Collectif des Ensembles musicaux du Grand Est (une dizaine d’ensembles de styles divers) organise sur trois fins de semaines de juillet un festival de musique en long, en large et à travers les départements du Grand Est.

Les 16, 17 et 18 juillet, on retrouvera Le Parlement de Musique en formation légère (Laureen Stoulig, soprano – Stéphanie Pfister, violon – Eleonora Bien Ardenne dans un programme Histoires de Dieux et de Héros : Orphée, Ulysse, Pan et Sirynx

Des détails bientôt.

Jubilations

A Souvigny, le 26 septembre, le Parlement de Musique donnera des grands motets jubilatoires de M.A. Charpentier (Te Deum, Notus in Judæa Deus) et de G.F. Haendel (O be joyful in the Lord).
Avec Juliette Perret, Eugénie Warnier, François Nicolas Geslot, Christophe Einhorn et Olivier Dejean.

La Susanna – Alessandro Stradella.

L’histoire de Suzanne est d’une actualité toute nouvelle à l’époque de @metoo. Elle a été traitée par Stradella à la frontière de l’opéra sensuel et de l’oratorio d’édification. Le Parlement de Musique, dans le sillage de ses réalisations dans l’oratorio baroque (qui ne se souvient de La Giuditta, ce chef d’œuvre du genre, d’Alessandro Scarlatti ?), la donnera, avec l’héroïne incarnée par Juliette Perret,

  • le 9 octobre au Festival de Ribeauvillé
  • le 16 octobre au Festival de Lanvellec.