Prochainement

Grand Est’ival,

festival des ensembles musicaux du Grand Est.

Comme l’an dernier, à la sortie de la première vague de la pandémie, le Collectif des Ensembles musicaux du Grand Est (une dizaine d’ensembles de styles divers) organise sur trois fins de semaines de juillet un festival de musique en long, en large et à travers les départements du Grand Est.

Les 16, 17 et 18 juillet, on retrouvera Le Parlement de Musique en formation légère (Laureen Stoulig, soprano – Stéphanie Pfister, violon – Eleonora Bien Ardenne dans un programme Histoires de Dieux et de Héros : Orphée, Ulysse, Pan et Sirynx

Le 16 juillet, Cour du Château de Sedan à 19h30

Le 17 juillet dans la Communauté de communes des Crêtes préardennaises : à l’Eglise de Chaumont-Porcien à 15h et La Halle de Warnécourt à 20h30

Le 18 juillet dans le Parc Naturel Régional des Ardennes à Haybes : à l’église de Haybes à 11h, dans l’amphithéâtre du Fond d’Oury à 15h et derrière la Mairie de Haybes sur les bords de Meuse à 19h

Jubilations

A Souvigny, le 26 septembre, le Parlement de Musique donnera des grands motets jubilatoires de M.A. Charpentier (Te Deum, Notus in Judæa Deus) et de G.F. Haendel (O be joyful in the Lord).
Avec Juliette Perret, Eugénie Warnier, François Nicolas Geslot, Christophe Einhorn et Olivier Dejean.

La Susanna – Alessandro Stradella.

L’histoire de Suzanne est d’une actualité toute nouvelle à l’époque de @metoo. Elle a été traitée par Stradella à la frontière de l’opéra sensuel et de l’oratorio d’édification. Le Parlement de Musique, dans le sillage de ses réalisations dans l’oratorio baroque (qui ne se souvient de La Giuditta, ce chef d’œuvre du genre, d’Alessandro Scarlatti ?), la donnera, avec l’héroïne incarnée par Juliette Perret,

  • le 9 octobre au Festival de Ribeauvillé
  • le 16 octobre au Festival de Lanvellec.