Prochainement

joyeux anniv

Le Parlement de Musique invite à célébrer le 3e centenaire de François Couperin dans divers lieux de Strasbourg (Cour du Palais Rohan, Eglise Sainte-Aurélie, Musée des Beaux-Arts, hôtel Hannong)
Samedi 30 juin 2018
13h-16h Cour du Palais Rohan : 
  • Quartier d’été baroque  Étudiants de la HEAR et du Conservatoire et membres du Parlement de Musique partagent quelques belles pages du XVIIIe siècle
18h-23h Église Sainte Aurélie
  • 18h Couperin entre les lignes  Avec Aline Zylberajch, clavecin et Manuel Weber, comédien – Un itinéraire poétique et musical, sur les pas de François Couperin. Textes de Racine, Boileau, Louis XIV, poèmes …
  • 19h Buffet campagnard  Avec les musiciens et Christiane Weissenbacher, auteur d’émissions sur l’univers de Couperin pour Accent 4 – (uniquement sur réservation)
  • 20h Concerts royaux, pièces de viole, de clavecin Avec Stephanie Pfister, violon – Clément Gester, flûte de voix – Lina Manrique, viole de gambe – Yasunori Imamura, théorbe – Martin Gester, clavecin et direction
  • 21h30 Verre de l’amitié avec les musiciens et Christiane Weissenbacher
  • 22h Leçon de ténèbres, concert nocturne  Avec Laureen Stoulig, soprano – Lina Manrique, viole de gambe – Yasunori Imamura, théorbe – Martin Gester, grand orgue et direction
Dimanche 1er juillet 2018
  • 11h Palais Rohan : Œuvres d’Art en Musique  François Couperin au Musée des Beaux Arts  (billet d’entrée du musée, dans la limite des places disponibles)
  • 12h Hôtel Hannong : Les Bacchanales  Airs à boire et parodies autour d’un apéritif – Avec Laureen Stoulig, soprano et Yasunori Imamura, théorbe
TARIFS
Eglise Sainte-Aurélie :
Concerts du 30 juin :
  • Plein tarif par concert : 15 € / PASS 3 concerts : 30 €
  • Tarif réduit A (membres du Parlement de Musique, AMIA, Cercle Richard Wagner, adhérents Accent 4) par concert : 10 € / PASS 3 concerts : 25 €
  • Tarif réduit B (étudiants, demandeurs d’emploi et moins de 25 ans ) par concert : 8 € / PASS 3 concerts : 20 €
  • Gratuit pour les moins de 12 ans
Buffet campagnard (assiette de charcuterie, crudités et fromage)

Tarif unique : 10 €

Uniquement sur réservation : via la billetterie en ligne ou par téléphone au 06 08 31 02 92 ou par mail à administration@leparlementdemusique.com

Boisson et dessert (en sus) : vente au verre & à la part – sur place

RENSEIGNEMENTS et RESERVATIONS

 


Le Pommier de Misère (création)

Dimanche 24 juin à 16h00
Eglise des Dominicains à Strasbourg, dans le cadre du Festival Couleurs Conte

pommier

Conte d’Olivier Cohen, inspiré de Charles Deulin, sur une musique originale de Fabien Cali.

Avec Céline Martin-Sisteron, comédienne & Le Parlement de Musique (Florentino Calvo, mandoline – Philippe Foulon, viole de gambe – Martin Gester, orgue positif – Aline Zylberajch, clavecin)

Un dieu, de passage en ce monde, décide de récompenser Misère, une vieille mendiante. Elle ne fera qu’un seul vœu : que ceux qui grimpent dans son pommier pour en cueillir les fruits ne puissent en descendre sans son accord. La mort elle-même s’y laissera prendre. Et le monde en sera changé…

Olivier Cohen, auteur, éditeur et directeur de théâtre propose aujourd’hui une création pour laquelle il a fait appel au compositeur Fabien Cali, lauréat de nombreuses fondations.

« Ce travail musical autour du conte d’Olivier Cohen est très particulier pour moi pour plusieurs raisons. D’abord, la possibilité d’écrire une musique d’aujourd’hui pour un ensemble d’instruments anciens. Ensuite, la rencontre et le partage avec des musiciens extraordinaires qui se sont mis au service de ce projet de création ambitieux (…) » – Fabien Cali

Pour découvrir l’univers de Fabien Cali, écoutez ici lémission de France musique consacrée qui lui a été consacrée en septembre 2017.

 


Génération Baroque, session novembre 2018 prépare :

Reinhard Keiser : Diane ou la Vengeance de Cupidon / Diana / Oder der sich rächende Cupido

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Show case de fin de 1ère partie de résidence, le 9 mai 2018 à Amilly (45)

Opéra comique en trois actes, Hambourg 1712-24

 par Génération Baroque (6 chanteurs/personnages, 1musiciens)

  • Direction musicale et supervision : Martin Gester
  • Mise en scène : Benjamin Prins
  • Scénographie : Anita Fuchs
  • Lumières : Christian Peuckert
  • Management : Sabine Fourel

La déesse Diane, ennemie jurée de l’Amour, menace de mort toute compagne qui y succombe. Ce qui provoque la colère de Cupidon qui, relevant le défi, va s’infiltrer dans les relations et décocher ses flèches qui sèment les passions amoureuses.

Sa première victime est Diane elle-même, qui tombefolle d’amour pour Endymion un magnifique jeune homme qu’elle trouve endormi dans les bois. Une autre flèche atteintsa suivante Aurilla qui, elle aussi, est prise de passion pour Endymion, ce qui la fait rejeter les avances de Tirsis. Cependant, Endymion n’a que faire des deux femmes etne pense quà retrouver son amante perdue Dorinda…

C’est sur ce sujet léger propice aux quiproquos que Reinhardt Keiser (1674-1739) compose sonopéra comique « Diane ou la vengeance de Cupidon » (Diana / Oder der sich rächende Cupido) destiné à l’opéra populaire “am Gänzemarkt” de Hambourg, le plus important alors en Allemagne, dont Keiser fut directeur.

Génération Baroque, atelier lyrique du Parlement de Musique dirigé par Martin Gester nous invite à découvrir de désinvolte façon cet opéra qui n’a jamais été représenté en France. La mise en scène de Benjamin Prins s’amuse à dénoncer cette loi de Diane, archaïque et contre nature, image d’autres archaïsmes rétrogrades,  en s’inspirant aussi bien d’émissions de télé-réalité que du majestueux film de Jean-Jacques Annaud La Guerre du Feu, à moins que ce ne soit One Million Years before J.C., navet préhistorique des sixties dont on ne retient au final que l’absurdité burlesque.

Après une première période en résidence du 2 au 9 mai à Amilly, en effectif léger, dans une belle résidence au milieu d’un parc traversé par une rivière et où se promènent les paons, une deuxième phase se déroulera entre les 8 et 18 novembre à Sarrebourg/Le Couvent et finira par une série de représentations à Sarrebourg, Strasbourg, Dambach-la-Ville, en Allemagne… (calendrier en évolution).

Voir le site/blog Génération Baroque

OLYMPUS DIGITAL CAMERA